L’Algérie se félicite du rejet "sans équivoque" du G8 du payement de rançons aux terroristes (Belani)

(APS) mercredi 19 juin 2013 18 : 43; ALGER- L’Algérie s’est félicitée mercredi de la déclaration par laquelle les chefs d’Etat et de gouvernement du G8 rejettent "sans équivoque" le paiement de rançons aux terroristes, en s’inspirant de la résolution 1904 du Conseil de sécurité de l’ONU, a indiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani.


L’Algérie "appelle les pays et les entreprises du monde à suivre ce principe pour tarir l’une des principales sources de financement des organisations terroristes qui permet à ces dernières de recruter et de renforcer leurs capacités opérationnelles", a précisé M. Belani dans une déclaration à l’APS.

"Nous formons le voeu pressant que cette position, prise à l’initiative du Premier ministre britannique, puisse contribuer au lancement rapide de nouvelles discussions à l’ONU sur l’adoption de nouveaux instruments et mécanismes contraignants pour traiter radicalement la menace que constitue le paiement des rançons aux groupes terroristes", a-t-il ajouté.

Il a encore affirmé que l’Algérie continuera à "travailler activement" sur cette question avec ses partenaires britanniques et américains ainsi qu’au sein du système des Nations Unies.

Les dirigeants du G8 ont convenu d’"éradiquer" le paiement de rançons aux groupes terroristes, avait annoncé mardi le Premier ministre britannique, David Cameron qui a appelé les entreprises privées à suivre l’exemple du G8 et de refuser de payer des rançons aux ravisseurs.