Algérie-France: volonté commune de renforcer les relations économiques et sécuritaires (Macron)

ALGER - Mercredi, 06 Décembre 2017 (APS) - L'Algérie et la France veulent renforcer leurs relations en matière de coopération économique et sécuritaire, a indiqué mercredi à Alger le président français, Emmanuel Macron, en visite d'amitié et de travail en Algérie.

 

M. Macron a déclaré, à l'issue d'un entretien avec le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, avoir abordé "plusieurs sujets notamment la volonté conjointe de renforcer les liens économiques et la lutte  antiterroriste ainsi que des sujets qui trouveront leur issue lors de la 4ème session du Comité intergouvernemental de haut niveau algéro-français (CIHN)" qui se tiendra jeudi à Paris, sous la co-présidence des deux Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Edouard Philippe".

 

Il a indiqué avoir également exprimé, lors cet entretien, son "souhait de développer des projets en Algérie", citant notamment une école du numérique pour permettre de former la jeunesse dans ce domaine et un fonds conjoint  d'investissement franco-algérien pour accompagner les PME dans la diversification de l'économie de l'Algérie.

 

Le président Macron a relevé que les entretiens ont porté aussi sur "nos politiques de visa avec le souhait d'avoir un cadre simplifié mais aussi un meilleur contrôle de lutte contre l'émigration illégale".

 

Il a exprimé, en outre, la volonté de l'Algérie et la France de "renforcer leur coopération sécuritaire et de lutte contre le terrorisme notamment dans la bande sahélo-saharienne".

 

"L'Algérie et la France sont convenues de renforcer leur coopération en matière de sécurité et de lutte contre le terrorisme notamment dans la bande sahélo-saharienne où nous travaillons ensemble", a-t-il déclaré, affirmant, dans ce sens, avoir eu "un échange qui a porté sur les sujets régionaux et notre volonté de trouver une issue favorable" à la crise libyenne.

 

Il a affirmé que "la stabilité de la Libye est un sujet sur lequel nous œuvrons également avec les initiatives prises par la France", soulignant avoir eu aussi un échange qui a porté sur les déclarations du président américain, Donald Trump sur la Palestine.

presidednte
Interview de Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères,